Par Josée Durocher « Soudain, il nous arrive un truc moche, vraiment moche. Cela nous fait vivre une émotion ou non.  En fait, on peut passer des jours, des mois et même des années à vivre une émotion relativement à ce qui nous est arrivé.  Et, subitement, celle-ci fait place à d’autres émotions.  Ainsi va la…

Lire la suite

Par Josée Durocher   Habituellement pragmatique, calculé, logique et sensé, Dominik m’a vraiment été d’un très grand réconfort ce soir. Je n’ai pas envie de revenir sur mon gros bobo qui me fait tant souffrir, mais j’ai envie de souligner l’apport de mon fils sans qui j’aurais continué à brailler ma vie et à renifler.…

Lire la suite

Par Josée Durocher J’ai longtemps pensé que les gens qui étaient autistes n’éprouvaient aucune empathie. C’est une idée préconçue, un préjugé, qui est véhiculé par la croyance populaire. Vous savez ? Celle-là même qui, un jour, disait que la terre était plate ! Chaque être humain est différent. N’empêche, leurs unicités, hommes, femmes et enfants se ressemblent…

Lire la suite

Par Josée Durocher Je suis assise là, devant cette glace, à pleurer ma vie de toutes les larmes qui se font miennes. Je me regarde et j’aimerais tellement me dire qu’on a mené une étude sur moi afin de découvrir tout ce qui me fait défaut pour guérir… J’aimerais ça, plus tard, me relever et…

Lire la suite