Recevoir ou apprendre à le faire

Par Josée Durocher

« Tu sais, dans la vie, on ne récolte pas nécessairement là où on a semé… », me dit-elle sur un ton averti. Cette phrase résonne en moi depuis qu’elle me l’a prononcée et, honnêtement, j’y vois là une vérité, mieux encore, une logique implacable. Recevoir. Pourquoi est-ce si difficile d’apprendre à le faire ?

Je n’étais plus du tout en phase avec la vie, dernièrement, car je n’y comprenais pas l’essentiel. Depuis toujours, je donne sans compter mais je me plains de ne jamais rien avoir. Peut-être était-ce moi la source de ce problème finalement. À toujours penser qu’on n’est digne de rien, on n’a rien !

Il faut dire qu’on se sent si bien à donner généreusement de son temps, de ses passions, de ses talents et même de son argent ! J’ai toujours dit que ça me faisait autant de bien qu’à l’autre de donner. Peut-être était-ce là une manière de me valoriser à mes propres yeux ?

Car en ce qui concerne la valorisation personnelle, je n’étais pas très généreuse avec moi-même. Et soudain, cette amie me lance cette phrase-choc et je tombe des nues. « Elle a sûrement raison. », me suis-je dit. Et si le vent tournait enfin ? Et s’il était temps pour moi d’être humble et de recevoir avec le sourire ? Avec un merci, tout simplement bien senti…

Dans un moment de pur découragement, on m’offre un cadeau inestimable d’une très grande valeur monétaire mais d’une plus grande valeur humaine encore. On me donne l’occasion favorable et inusitée de décrocher de tout pendant tout un week-end avec l’accompagnatrice de mon choix.

Wow ! Je ne l’avais pas vu venir celle-là ! Tant et si bien que j’ai failli refuser cette généreuse proposition. « Il y en a sûrement d’autres que moi qui méritent ce cadeau. » Du coup, j’ai réfléchi à cette pensée qui se voulait de plus en plus envahissante et j’ai arrêté net de la retourner dans mon esprit.

J’ai pensé à moi, à ce que je vivais actuellement, à tout ce stress qui s’abattait sur mes épaules et à toutes ces inquiétudes qui me submergeaient. « Et si je le méritais ? Et si je le méritais pour une fois ? Serait-ce si grave ? Après tout, je dis oui une première fois à un si joli et généreux présent. »

Eh bien non ! Ce n’est pas grave du tout et le meilleur moyen pour moi de remercier ceux qui me font cette si merveilleuse offrande est de l’accepter avec mon sourire le plus beau et toute ma gratitude.

Ça suffit la plainte incessante du « je n’ai jamais rien pour moi » ! J’ai la chance d’aider plusieurs personnes dans la vie et maintenant c’est à mon tour d’être aidée et d’accepter de l’être. Je vais continuer de collaborer au mieux-être des gens qui m’entourent et de ceux que je croise, mais je vais m’octroyer le droit d’être aidée aussi.

Je comprends enfin que, même dans la bonté, il existe un certain équilibre à atteindre et je n’ai pas à me sentir coupable d’accepter de l’aide quand j’en ai besoin.

Ce week-end qu’on me propose si gentiment m’aidera beaucoup à décrocher de tout. Le répit prend plusieurs formes et c’en est une très belle qui m’est proposée. Je suis donc dans les préparatifs de cette fin de semaine en octobre et je fais le serment que j’en profiterai à plein.

Oui, on ne récolte pas toujours là où on a semé, c’est bien vrai. Et l’on ne doit pas semer en pensant récolter car on sera très malheureux. Ça aussi c’est vrai ! Mais quand le grain est bon et qu’il est prêt, la récolte est bonne aussi et ça nous rend indubitablement heureux.

Alors, je dis oui. Un oui retentissant à la vie et aux bonnes gens qui ont décidé de penser à moi et je fais désormais la promesse que je dirai oui à la vie chaque fois qu’elle m’apportera un de ses cadeaux qui font tant de bien au corps, à l’esprit et à l’âme. Merci.

2 Comments

  1. Sophie Plaisance sur 15 juillet 2019 à 17 h 22 min

    Wow heurese de lire que tu te permet de te choisir et tu as bien raison de le faire. Si nous ne sommes pas capable de nous donner à nous-même cette reconnaissance de notre valeur comment pouvons-nous encourager les autres à le faire?

    • Josée Durocher sur 15 juillet 2019 à 18 h 45 min

      Et le plus beau dans tout cela est qu’on a tous une valeur certaine! Merci du commentaire Sophie et heureuse que tu lises les billets de blogues ici! Jx

Laissez un commentaire





Vous aimez ce blogue? Partagez :)