CP Concept
Rabais À coup de plume
Sylvie Cousineau

Profit Coach, Sylvie Cousineau, coach en profitabilité

Article sponsorisé

Sylvie Cousineau est une femme d’affaires aguerrie.  Celle qui est à la tête de CP Concept depuis 2011 s’est lancée dans une aventure extraordinaire et supplémentaire, l’an dernier.  Après avoir connu elle-même la difficile réalité financière de l’entrepreneure moderne, elle s’est donné pour mission d’aider ses semblables à sortir de la pauvreté.  Mais qu’est-ce donc qu’une Profit Coach?

Quand la coach se raconte

« Je suis coach en profitabilité « Profit Coach » et je change complètement la vie des femmes qui font appel à moi!  J’ai lu un livre extraordinaire de Mike Michalowicz, il y a deux ans, intitulé Profit First et j’aimais beaucoup ce qui y était enseigné. 

En décembre 2018, j’étais à faire ma liste de résolutions pour 2019 et j’ai décidé de mettre ce système en place pour mon bénéfice personnel.   J’ai tellement adoré que je suis en cours d’obtenir le certificat de Profit First Professional.

Le premier mois j’ai économisé 500 $ en dépenses.  J’étais sidérée!  Étant issue du milieu comptable, j’ai changé ma façon de penser.  J’ai une nouvelle méthode pour calculer mes profits et mes dépenses.  J’ai une nouvelle santé financière et j’ai décidé d’aider les autres femmes dans la même situation que moi.

J’ai eu quelques clientes et leurs vies ont été transformées.  Certaines ne s’étaient même jamais payé de salaires de leur vie!  Maintenant, elles ont de l’argent bien à elles. 

C’est fréquent chez les entrepreneures du mieux-être

Dans le milieu du mieux-être, les femmes ont toutes une inspiration magnifique mais ne connaissent pas l’énergie de l’argent.  C’est dû à un grand manque de connaissances et aussi au manque de moyens.

Il faut savoir que quelqu’un qui a une expertise indéniable se retrouve en situation de pauvreté entrepreneuriale malgré les soixante heures travaillées par semaine.  Et n’oublions pas que l’argent est la cause principale du stress dans tous les domaines de notre vie.

L’argent, c’est tabou.  On en parle peu.  On fait l’autruche et tout cela parce que nous avons peur de perdre.  Nos cartes de crédit sont toujours pleines et ça, c’est la réalité des femmes d’aujourd’hui. 

Les femmes apprennent la peur de perdre très tôt dans leur vie.  Pour moi, l’argent, comme dit plus haut, est une énergie. Il doit circuler!  Et on doit prendre des rendez-vous avec notre argent aussi.  Ce qui veut dire vérifier nos soldes, nos dépenses pour l’entreprise, nos dépenses personnelles et nos profits.

Normalement, dès qu’on reçoit des sous, on les dépense immédiatement. Moi je dis, accumulons donc notre argent et payons nos factures avant la date d’échéance !  Le contraire serait une erreur car s’il y a une dépense imprévue, on tombe sur le crédit… un cercle vicieux dont on doit se sortir. Cela aidera votre cash-flow (trésorerie).

Tout un programme!

Mon programme intitulé « Accumulateur pour Entrepreneur » nous permet de passer du temps avec notre argent et de cesser d’utiliser le mot budget.  Ce terme est, à mon avis, très limitatif.  Souvent quand on vérifie ce que nous avons budgété versus notre réalité, nous vivons de grandes insatisfactions.

Nous sommes donc dans le manque et la peur.  Avec moi, on est dans l’abondance! », nous explique Sylvie Cousineau.

« Il existe donc le système Profit First qui est destiné aux entrepreneurs et le système de Cash-Flow est destiné à tout le monde.  Ce dernier sert aussi à sortir de la dette, donc du stress.

Avec notre argent, on décide ce que nous voulons faire. On reprend notre pouvoir en toute conscience et confiance. Ce n’est plus notre compte de banque que nous vérifions, c’est nous, nos objectifs et les stratégies mises en place dans notre système de Cash-Flow.

C’est complètement révolutionnaire comme approche!  Et le plus beau dans tout cela c’est que nous avons de l’argent pour nous, pour nous faire plaisir.

J’enseigne aussi aux entrepreneures comment aller chercher davantage d’argent. Peut-être est-il temps de hausser les prix demandés ou de facturer différemment?

On le sait, les femmes entrepreneures donnent toujours plus à leurs clients.  Pourquoi ne pas se faire payer en fonction de ce que nous travaillons en termes d’heures?

Les objectifs financiers sont donc plus facilement atteignables par ces deux systèmes qui sont personnalisés à chacune de mes clientes. »

En conclusion

Notre situation financière n’est pas nécessairement reliée au manque d’argent, c’est une question d’approche!  Et l’approche de Sylvie Cousineau se fait dans la joie!  Passer du temps avec son argent est comme passer du temps avec son meilleur ami.

Si vous souhaitez reprendre le contrôle et voir votre argent travailler pour vous plutôt que vous qui travaillez pour votre argent, une coach en profitabilité peut très bien vous aider!

Laisser un commentaire