Conférences
Sylvie Cousineau
CP Concept

Peut-être un cancer?

Vous savez quand un médecin spécialiste vous dit : « …. Hum… ça reste à voir, c’est peut-être cancéreux. On en saura plus après analyses. »  On a le choix : on se met à brailler, on se jette à ses genoux en tirant sur sa chemise blanche tout en s’accrochant à ses chaussures en criant « Nonnnnnn! » ou…

Source:  Stockvault

Source: Stockvault

Ou on dit : « Vous avez raison docteur, attendons de voir les résultats d’analyses. »

Pfft! Et repfft!

Je n’aime pas…

Qu’on me prédise le pire quand on avance dans l’inconnu sous prétexte qu’on a fait des études et qu’on en a vu d’autres. Moi, mon corps, tu ne l’as jamais vu avant alors!

Je déteste…

Qu’on me fasse peur. Même les films de peur, j’en raffole pas alors, imaginez une visite chez le docteur qui laisse peut-être entendre une quelconque terreur.

J’aime…

–        Avoir confiance en la vie, en ma vie.

–        Mes autres médecins qui ne s’avancent pas sur des chemins dénués de sens.

C’est donc la tête haute et le cœur léger que je suis sortie du bureau de docteur machin chouette spécialiste du trucmuche parce que la vérité est bien simple : ni lui, ni moi ne savons en quoi sera fait demain. Alors vais-je me pourrir l’existence de la peur qu’il a osé alimenter en moi en 3 minutes de consultation?! Non!

Je vais plutôt attendre tout simplement le jour de ma petite chirurgie, bien calmement en me traitant avec tout l’amour dont je suis capable et en célébrant la vie en moi plutôt qu’une mort un peu beaucoup exagérément annoncée trop rapidement!

Franchement… je suis vraiment heureuse que mon médecin de famille n’agisse pas ainsi.

Alors hommage à une femme extraordinaire qui prend bien soin de ses patients… physiquement et moralement, émotionnellement et spirituellement.

Marianne, t’es la plus hot!

Et vous?  Qu’en pensez-vous?

Jozée

2 commentaires

  1. Avatar Nathalie Lemire sur 15 mai 2014 à 17 h 04 min

    J’en pense que tu as la bonne attitude, mais que ça prend un sacré courage et sang froid pour rester calme dans une telle situation sans s’affoler! Quand je crois qu’il peut y avoir une mauvaise nouvelle, j’essaie de suivre ce conseil de Marc Fisher avant de m’appitoyer sur mon sort.. je vais attendre à demain avant de m’inquiéter ou d’être malheureuse. Et demain, je remettrai ça au lendemain, s’il le faut…pour souvent s’apercevoir que la source de nos soucis n’était pas fondé ou que le temps a arrangé les choses. Prends soin de toi, mes meilleures pensées de guérison à toi!

    • Avatar joseedurocher2 sur 15 mai 2014 à 20 h 23 min

      Je n’ai pas de mérite, vraiment. Cette attitude m’est venue toute seule. C’est comme un truc que je ne peux ignorer en moi… une paix, un lieu où il n’y a pas d’inquiétudes. Merci pour tes bons mots. Jozée x

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :