Naître à l’autisme

« Vous savez, la vie est belle et elle nous permet souvent de faire des rencontres extraordinaires.  Et on a beau dire, on a beau faire, ces rencontres changent nos existences pour le meilleur et certainement pas pour le pire !  Je veux vous parler d’autisme ou, plus précisément, d’une naissance à l’autisme.

J’ai fait récemment une de ces rencontres où j’ai senti que j’apprendrais énormément.  Cette personne fait partie de mes contacts Facebook depuis un bon moment et nous avons osé communiquer de façon un peu plus personnelle, dernièrement.

Crédit photo : Prunelle Salle

Je suis très enthousiaste de mieux connaître Patricia Dy, une femme de cœur qui a fait de l’inclusion des personnes portant l’autisme un métier et qui est elle-même autiste.

Elle est conférencière et son discours est lumineux et plein d’espoir. Elle est également récipiendaire du Prix du Lieutenant-Gouverneur du Québec pour son implication sociale. Cela est donc devenu évident pour moi de lui demander de contribuer à ce blogue parce que j’ai vraiment envie de vous la faire connaître aussi.

Ici, elle se présente à nous par l’entremise d’un texte très efficace qui vient nous prendre le cœur et l’esprit de bien belle manière.  Également sur ce blogue, nous vous ferons part de ses prochaines conférences qui auront lieu ici, au Québec et aussi en France.

Je vous suggère de lire le texte qui suit en ouvrant vos horizons et en étant conscients que nous sommes tous différents et que, de ces différences, nous sommes des êtres en constante évolution et surtout très riches.

Merci de faire une place à Patricia.  Elle m’a déjà conquise et je n’ai pas de peine à vous imaginer conquis aussi ! »

 

Naître pour la deuxième fois

Par Patricia Dy, conférencière

Je la nomme ma deuxième naissance, car c’est une nouvelle vie pour moi. Depuis que j’ai eu mon diagnostic d’autisme en 2014, je me considère choyée car je sais qui je suis et où je veux aller pour réussir ma vie et non la subir comme depuis tant d’années. Réaliser ma différence et l’acceptation inconditionnelle de mon être : je n’y changerais rien. 

Mon autisme me fait vivre des choses différentes comme les hypersensibilités avec lesquelles je dois jongler au quotidien : les odeurs qui me donnent des maux de cœur ou me stimulent, comme la senteur du musc, les lumières qui m’aveuglent parfois, les candélabres me survoltent, le toucher qui est douloureux, mais que mon corps accepte quand il est en harmonie avec cette action.

Vivre avec mon « manteau» d’autisme n’a pas seulement que des lacunes. Cela a aussi de beaux avantages. Je suis une personne intuitive avec de grandes capacités comme la concentration qui me permet d’engloutir les informations sur un sujet précis qui me captive.

Je suis capable de faire des liens assez rapidement pour obtenir mes réponses ; ressentir les gens autour de moi est une de mes forces car je peux aider sans que l’on me le demande. C’est quand même une bel atout, soit celui de comprendre l’autre.

Naître une deuxième fois m’a fait comprendre que l’autisme en moi est ma réalité avec sa souffrance et parfois sa plénitude.

 

Les conférences de Patricia Dy

France :

Le 11 mars 2019, Avenue de l’Europe, Strasbourg, 11h30

Une conférence enlevante qui a pour titre « Le parcours d’une asperger d’Amérique »

Canada :

Le 9 avril 2019, Beloeil, 19h00

Une conférence émouvante qui a pour titre « Le monde de Patricia et Guillaume »

Laissez un commentaire





Vous aimez ce blogue? Partagez :)