Mon idole à moi c’est Marie-Line!

Par Josée Durocher

Connaissez-vous les super mamans?  Moi j’en connais une.  Elle se nomme Marie-Line Laflèche et sera bientôt l’heureuse maman de son troisième enfant. 

Enseignante de profession, la belle n’a pas pris de congé préventif durant sa grossesse, voulant – on entre au cœur d’une passion- ne pas laisser ses jeunes élèves en cours d’année scolaire.  Tout va bien jusque-là…

Marie-Line en est à son troisième trimestre de grossesse. En fait, elle y est tellement que sa date prévue d’accouchement est dans deux semaines.  Rien que ça.  Tout va toujours bien…

Mais le printemps est arrivé avec sa suite de microbes et de virus et le fils et la fille de la maman enceinte jusqu’aux oreilles, le petit Antoine et la petite Juliette, ont été très malades.  Antoine se relève d’ailleurs à peine de la gastro, beurk!

Je viens de discuter avec celle qui sera maman pour la troisième fois très bientôt et je suis fascinée.  Ce qui me fascine c’est toute l’énergie qu’elle a ou qu’elle semble avoir.  Elle l’avoue : « Je suis fatiguée! », mais elle me rassure immédiatement en me disant que tout va bien.

Je me revois, moi, enceinte de ma troisième et jamais je n’aurais eu l’énergie qu’elle a!  J’avais l’air d’une baleine qui dérive et j’avais peine à marcher, mon nerf sciatique me faisant énormément souffrir.

Aussi, parce que mon utérus fatigué contractait trop tôt, j’étais médicamentée.  J’en avais marre, c’est le moins qu’on puisse dire et, pour combler le tout, j’étais souvent seule avec les enfants, mon mari travaillant plus pour qu’on arrive à boucler les fins de mois.

Si je reviens à Marie-Line, sa mère aide beaucoup ces temps-ci.  Ainsi, les parents peuvent se consacrer véritablement à leurs deux enfants. Mais moi aussi ma mère me donnait un sérieux coup de main et j’avais littéralement la batterie à plat.

Je souhaite donc à Marie-Line et son conjoint, comme je le lui disais tantôt, un beau bébé dormeur afin qu’ils puissent se reposer un peu.  Ce sera une fille… Parce que je n’aurai pas la surprise du sexe du bébé, j’attends sa naissance pour demander son nom.

Je souhaite à ce couple de parents qui est réellement impliqué auprès de ses petits, une vie de famille des plus heureuse et remplie d’anticorps afin de ne pas tomber comme ils l’ont fait dans la bataille aux microbes.

Mais ce que je souhaite plus encore, c’est que tous les parents soient comme Marie-Line et Simon (c’est le nom du papa), c’est-à-dire doux, attentifs, enveloppants et sécurisants. Ce sont deux belles personnes in and out comme on dit et plusieurs auraient intérêt à les imiter.

Laissez un commentaire





Vous aimez ce blogue? Partagez :)