Skip to content
Sylvie Cousineau
CP Concept
Conférences

Gabriel Landry et son oeuvre “La vie, l’amour, la mort”

Par Josée Durocher

Chaque jour, nous rencontrons des gens. Mais certaines rencontres semblent véritablement écrites dans le ciel et sont, sans contredit, des trésors qui enrichissent nos vies. C’est le cas de ma rencontre avec Gabriel Landry, l’artiste, et je vous mentirais si je vous disais ne pas avoir toujours été touchée par l’homme et le peintre. Petit voyage d’une œuvre… c’est par ici.

« La vie, l’amour, la mort » est une œuvre que j’ai pu admirer et qui a été inspirée par nul autre que le célèbre chanteur Félix Leclerc.   Elle a été reproduite à 225 exemplaires, tous signés et numérotés. Originalement, elle faisait partie de l’exposition Couleurs de poèmes qui a eu lieu lors du 25e anniversaire de la Galerie Jules Harvey, à Sainte-Foy, au Québec, en 1995.

Personnellement, « La vie, l’amour, la mort » m’a touchée spontanément dès que j’ai pu l’admirer. De toutes les œuvres de mon ami Gabriel Landry, c’est elle qui a su me chavirer le cœur. Après tout, ne décrit-elle pas de manière poétique, ornée de couleurs riches et vives, ce qu’est la vie elle-même ?

Félix Leclerc chantait : « C’est beau la vie, comme un nœud dans le bois… c’est bon la vie, bue au creux de ta main. »

Salon des Vins TSA

La première fois et la dernière fois que j’ai pu admirer cette œuvre lithographiée, c’était lors du dernier Salon des Vins TSA où elle était mise aux enchères afin d’amasser des fonds pour la cause de l’autisme. Et j’ai eu cette réflexion : « Qu’il soit question de la vie, de l’amour ou de la mort, nous goûtons à chaque instant, tous autant que nous sommes, à chaque étape de la vie, notre vie. »

On a le choix d’en mourir un jour pleins de regrets de toutes sortes. Mais nous avons également le choix de la vivre toujours éblouis par ses couleurs vives, et ce, dans toutes ses formes imaginables et inimaginables.

Quant à mon ami artiste, Gabriel Landry, il est un poème à lui seul. Touchant, d’une sensibilité rare, je le devine devant une toile blanche à y imaginer des mondes et des paysages merveilleux. Inspirant, Gabriel Landry ? Oui, assurément ! Il laisse une marque indélébile dans le cœur de ceux qui se laissent toucher par tout ce qu’il peint.

Une collaboration payante

Lors du Salon des Vins TSA, l’œuvre avait été encadrée par nul autre que Marc Déry d’Encadrement Déry, un complice de longue date de l’artiste. Le cadre choisi pour « La vie, l’amour, la mort » est magnifique et apporte des traits esthétiques mettant l’œuvre à l’avant-scène.

Madame Manon Rainville a misé cher ce soir-là et a remporté cette lithographie qui se démarque, ne serait-ce que par son thème. Il y a nul doute en mon esprit que madame Rainville saura prendre grand soin de l’œuvre et l’admirera aussi souvent qu’elle le pourra.

Une proposition aux entreprises

Rappelons que Gabriel Landry, cet ami et artiste émérite, aime les causes sociales plus que tout et s’en inspire à qui mieux mieux. Il propose même aux entreprises des « Occasion en Art » incluant différentes options.

Qui ne serait pas fier d’habiller les murs de son entreprise du talent d’un artiste québécois si sensible que même certaines œuvres nous arrachent une larme ?

Je mets quiconque au défi de rester insensible à ce talent qui s’est peaufiné au fil des ans. L’artiste œuvrant maintenant à temps complet pour son art, est, assurément, très près de ses émotions pour peindre comme il le fait, des traits et des coups de couleurs que vous ne verrez jamais ailleurs !

Merci à Gabriel Landry d’être si généreux ! La cause de l’autisme a un nouvel ami, le mien, et je suis bien fière de lui !

Laisser un commentaire

Scroll To Top