Par Josée Durocher

Les usagers de Myelin, même s’ils sont issus de milieux différents, ont tous une chose en commun : ils éprouvent énormément de gratitude de pouvoir participer à cette superbe et innovante aventure afin de bien faire passer l’information au sujet de l’autisme.

Une grande fierté

Après un très beau lancement, le 14 novembre 2019, Marc-Olivier Schüle ne pourrait être plus fier de son équipe parce que cette application est une véritable histoire de cœur… d’amour pour l’autre, toujours avec le but de bien informer les gens.

La grande majorité des témoignages concernant cette application portent sur le fait que les gens apprécient travailler tous ensemble à améliorer ladite application. 

On le sait, tellement de fausses informations circulent au sujet de l’autisme qu’il était temps que quelqu’un quelque part fasse souffler un grand vent de vérité sur ce thème. 

Une belle collaboration

La collaboration étant au cœur même de cette fabuleuse idée, j’ai été heureuse de constater sur le terrain que Marc-Olivier disait vrai : Myelin est en constante évolution.  Depuis plus de deux ans maintenant, les gens y collaborent activement.

Je le sais, car j’ai parlé moi-même parlé à ce jeune entrepreneur et lui ai posé des questions sur le fonctionnement et l’utilisation de cette application qui est, ma foi, plus qu’humaine. D’ailleurs, le plus beau compliment qu’on puisse faire à Marc-Olivier est que son équipe et lui ont tenu promesse.

Des prix et des éloges

Myelin a été nominée Invention de l’année par l’ADRIQ et Québec Science, et répond à un besoin certain. « Fondamentalement, c’est une belle histoire d’inclusion … on pense que tout le monde a une partie de la solution. », me dit Marc-Olivier Schüle. 

Pour les parents, les intervenants, les chercheurs et les personnes autistes elles-mêmes, les nombreuses questions qu’ils puissent avoir ne restent plus sans réponses.

On ne parle pas toujours des nouvelles technologies en de bons termes, mais les commentaires récoltés ça et là au sujet de cette technologie de pointe nous permettent tous de dire que Myelin est un modèle précurseur relativement à l’apport humain qu’une telle évolution peut apporter chez les participants. 

Encore de l’innovation!

Pourquoi un apport humain?  Parce que ce sont des humains qui y sont à la base et que le projet est en constante évolution justement à cause d’eux… de nous tous. 

Que reste-t-il à Myelin à nous apprendre?  Encore plus d’idées innovantes y verront le jour c’est à n’en pas douter. C’est donc sans hésiter qu’on peut prédire être encore surpris puisque dans les prochains mois une toute nouvelle interface de l’application nous sera proposée.  Aussi, 3 000 à 4 000 outils supplémentaires y seront intégrés d’ici la fin de l’année.

Et c’est ainsi que le monde changera pour un monde d’inclusion comme nous sommes tant à le souhaiter!  Et c’est aussi comme cela que le vrai sera déterminant relativement au faux et, j’en suis convaincue, avec les bonnes informations, les préjugés tomberont.

Myelin ne fera maintenant que grandir.  On se le souhaite grandement!

Laisser un commentaire