Les gourous, ces voyous!

Par Josée Durocher

Évoluant dans le monde du mieux-être depuis plus d’une dizaine d’années et ayant des contacts et amis qui en sont principalement issus, j’ai décidé de m’attarder aux gourous qui sont de plus en plus nombreux et nombreuses à faire miroiter le mieux-être comme si chaque participant à une loterie serait un gagnant assuré.

Le mieux-être, sachez-le madame, monsieur, c’est presque un pays en soi tellement il y a de gens qui y évoluent, souvent et malheureusement, très, mais alors là, très loin de la réalité.  Certains promettent le bonheur garanti… et ils ne le peuvent pas.

C’est simple en soi. Il y a les gens qui recherchent constamment à se sentir mieux. Et il y a les gens qui sont là pour les aider moyennant quelques sommes. Oui, bon, jusque-là ça va, on ne travaille pas pour rien dans la vie! Mais il y a ceux qui profitent des gens en quête de soulagement rapide, donc de mieux-être en accéléré.

J’ai moi-même connu des gourous dans ce vaste monde qui veut pourtant notre bien. Car le discours des gourous se mêle à ceux des autres, vous savez. Ils veulent notre bien et bien rapidement ils veulent nos biens sous prétexte qu’ils savent ce qui est bien pour nous ou non.

Il y a tellement de gens qui laissent de côté leur libre-arbitre pour suivre d’autres gens qui en profitent.

Ils versent des sommes astronomiques dans les coffres déjà bien remplis des autres.

Ils voient devant eux une personne (le gourou) qui semble bien au-dessus de ses affaires et pour qui tout semble bien aller. Toujours de bonne humeur, jamais soucieux, vivant à cent à l’heure et ayant une vie de rêve qui défile sous leurs yeux.

Mais quand vient le moment, après avoir dépensé pour un nom, où on a vraiment besoin de ces hommes et ces femmes qui sont atteints de « gourounite », ils s’évaporent comme par magie plutôt que de venir en aide comme leur titre le prédit.

Oui, il existe les coachs, les thérapeutes, les psys, les filles et les fils chéris du marketing… les experts en ci ou en ça, ils sont nombreux! Attention les cœurs!  Vous risquez d’y trouver un vertige!

Mais heureusement, ils ne sont pas tous profiteurs, menteurs ni voleurs. Il y a de bonnes gens dans le lot.

Et c’est là que je veux en venir aujourd’hui. On magazine davantage une automobile qu’on magazine nos intervenants! Il nous faut prioriser nos priorités!

À la rencontre d’un professionnel du mieux-être, exigez de voir ses diplômes et de savoir où il a été formé ou encore demandez-lui sa démarche professionnelle et comment il croit pourvoir vous aider.

Enfin, les coûts associés à leurs services peuvent varier entre abordables à très dispendieux. Vous serez surpris de constater que les prix varient énormément dans le monde du mieux-être! Il y en a vraiment pour tous les budgets.  Et, payer cher ne garantit pas que les services soient meilleurs!

Surtout, ne soyez pas dupes du beau discours, de la belle maison, de la rutilante bagnole ou des voyages qu’on se paie parce qu’on remplit les salles à raconter à quel point on a déjà fait pitié et à quel point désormais on est heureux.  Ce n’est pas parce que quelqu’un donne un bon spectacle qu’il est nécessairement un bon maître à penser.

Sachez que les formules toutes faites d’avance ne valent rien. Le véritable mieux-être est celui qui s’acquiert à coup d’efforts. Eh oui! Comme dans toute chose, comme le veut le proverbe, c’est en forgeant qu’on devient forgeron.

Je vous souhaite à tous le bonheur, mais le vrai. Celui qui se bâtit un tout petit peu à la fois. Il n’y a pas de magie dans tout cela, vous savez. Personne ne peut vous rendre heureux sinon vous-mêmes!  N’allez pas faire comme moi et suivre un « gourou » la langue par terre et ne mettez personne sur un piédestal.

Moi, et je ne crois pas que je sois plus naïve que d’autres, je me suis faite avoir deux fois plutôt qu’une!  Je vous entends rigoler à travers le net!  Ne riez pas trop vite.

Les gourous sont des charmeurs qui nous envoient des fleurs (au sens figuré évidemment) tant… tellement de fleurs qu’on se dit que c’est trop beau.  Ils promettent aussi monts et merveilles comme résultats ou encore comme crédibilité que vous pourrez gagner à leurs côtés.

En ce qui me concerne, et dans les deux cas confondus, on m’a fait des promesses irréalisables et quand je commençais à taper du pied, on me mettait tout sur le dos.  L’apothéose qu’on me prédisait, qu’on me promettait en me disant de faire confiance n’est jamais arrivée. 

Pire, les gourous se servent beaucoup de certaines règles de base du mieux-être quand ça fait leur affaire ou quand ça peut les tirer d’affaires.  Tu deviens tout à coup responsable de ton bonheur (et c’est une grande vérité), mais eux s’en servent lorsqu’ils sentent qu’on s’ouvre les yeux sur le bonheur tout mâché qu’ils nous avaient prédit.

Ne tombez pas dans le panneau!  Questionnez-vous à chaque fois qu’on vous demande de débourser des argents que vous avez durement gagnés!  Ne le donnez pas à la première belle gueule souriante que vous verrez!

Personne, même si beaucoup de gens disent vouloir votre bien, ne peut vous rendre heureux.  Et votre bien?  Dans la majorité des cas, c’est bien de cela dont il est question.

Sachez aussi qu’il existe des professionnels qualifiés et impeccables d’authenticité qui pourront vous aider à vous relever à l’heure où le gourou cette autre être humain auquel vous aurez donné tant de pouvoir, vous laissera tomber parce que vous n’êtes pas un bon gagne-pain.  Vous deviendrez RESPONSABLE de vos choix, de vos idées et de votre bonheur.

Le véritable pouvoir des gourous c’est nous qui leur donnons en les suivant subjugués que nous sommes par tellement d’illusions!

 

Laissez un commentaire





Vous aimez ce blogue? Partagez :)